Créer un site internet

Le costume historique

costumes-ja-ga-27.jpg

De la documentation avant de commencer...



Avant de se lancer dans des dépenses en tissus, rubans, dentelles, patron...,je fouille, visite greniers et placards à la recherche de vêtements que je pourrai adapter, retoucher, ou des chutes de divers textiles que je recyclerai.

           Comme je fouine beaucoup, je regarde :

                       * livres, gravures

                       * films, jeux vidéo ( là méfiance, il ne faut pas y chercher la vérité historique, bien que les réalisateurs  ou concepteurs s'entourent des meilleurs conseillers historiques, mais ça donne de bonnes idées !)

                       * internet

         Je m'en inspire. En observant je peut se créer du "sur-mesure" : mon document dont je fais un croquis, reproduit sur patron, adapté à ma taille et ma corpulence.

                        Observation, papier, crayon, ciseaux, rien de plus simple.

67803341-p.jpg

 La "Bible"  est :  L'Art du Costume de Friedrich Hottenroth aux éditions L'Aventurine

240 planches de gravures, de l'antiquité aux temps modernes traitant du costume, des accessoires, des armes et du mobilier, de divers peuples et nations.

 Egalement quelques sites :

Moyen-âge

www.larp.com/midgard/index.html  (site en anglais) aller sur clothing . Bonne doc sur robes, tuniques, chaussures, braies et infos sur la maille.

www.forest.gen.nz/Medieval/artic...elund.html  Tout savoir sur la tunic Kragelund (anglais)

eos-01-011.jpg

voir aussi pour les vikings :

http://gersey.tripod.com/history/tunic.html   (anglais)

www.hurstwic.org  (anglais) transmisssion de l'histoire et traditions des peuples d'Europe du nord, au moyen-âge, complet , super site.

 Sites  heraldiques

http://pierre.jakubowski.club.fr  : Explication de la symbolique et du langage héraldique des blasons, à la portée de tous....Super ..

 www.heraldicclipart.com   :  Banque de données de figures héraldiques. Plus de 3500 symboles imprimables.   

 

11-048.jpg

18 ème siècle :

www.uky.edu  site anglais sur le 18ème robes et vestes documents et patrons


Accessoires.


www.larp-fashion.de  site allemand en français, dédié au goth et médieval, choix énorme, les prix les plus bas constatés pour articles identiques, livraison rapide et suivie, un super site.

 


 Ce qu'il faut savoir sur les costumes :

 

 

Le costume au Moyen-âge

 

vetement-au-moyen-agemode.jpg

 

Les vêtements au Moyen Âge doivent être le reflet de la place de chacun dans la société. On reconnait ainsi le clerc, le moine, le légiste, le noble, le bourgeois, le paysan, … au costume qu'ils portent. Les souverains y veillent en réservant certaines étoffes précieuses, fourrures ou couleurs à la noblesse.

Jusqu’au XIVe siècle, les formes de vêtements varient peu, et sont à peu près les mêmes pour tout le monde. Le vêtement de base était une sorte de longue chemise, resserrée à la taille. On prélevait la laine des moutons à la ferme, on la tissait et on la filait sur place. Chez les personnes plus aisées, en revanche, les tenues étaient plus élaborées et la mode changeait très vite. Certaines règles ne variaient cependant pas : les jupes ne remontaient jamais au-dessus de la cheville, mais les décolletés pouvaient descendre assez bas. Les femmes couvraient leurs cheveux. Les hommes pouvaient porter des bas et des vestes courtes.

 

Au Moyen Âge, les gens modestes avaient des vêtements assez semblables entre eux. La robe courte était le costume ordinaire des paysans avec les chaussures à la poulaine. Ils portaient le plus souvent les couleurs les moins nobles comme le gris, obtenu à l'aide d'écorce d'aulne, un arbre poussant en milieu humide.

 

Les nobles s'habillaient avec des collants, des tuniques et des vêtements qui étaient plus coûteux, comme de la fourrure (par exemple de la fourrure d'hermine) ou de la soie, et des teintures chères. Les couleurs principales étaient le bleu et le rouge.

Les couleurs naturelles, et leur symbolique au Moyen-âge

  • le bleu (azur) était fabriqué à partir de l'indigofera ou de la guède (plante déja connu pour sa coloration à la préhistoire) signifie la loyauté, la justice, la sagesse

  • le rouge = la garance(dont le pouvoir est connu depuis la préhistoire) de bois de Brésil ou de sang-de-dragon ("liquide" venant d'un palmier) ‏symbolise la force, le courage, la largesse et la charité

  • le vert (sinople)  = le plantain ou le genêt symbolise la beauté, la jeunesse et la vigueur

  • le jaune (or)  = le safran ou la gaude symbolise la richesse, la noblesse et la foi



  • le noir (sable) = beaucoup de matières brûlées, par exemple le noir de charbon est une calcination de bois de chênes symbolise l'humilité, la patience, la tempérance et la pénitence

Le costume Viking

 

viking3.jpg

Il se compose d’abord d’une chemise (kyrtill) portée comme sous-vêtement à même la peau. C’est une chemise en lin jusqu’à mi-cuisses, avec des manches longues. L’encolure est ronde.
Par dessus cette chemise, se porte une tunique mi-longue, droite ou s’élargissant en bas, avec des manches longues ou ¾. La tunique est en lin l’été, en laine l’hiver, en soie pour les nobles. Même procédé pour l’encolure qui peut être ronde ou carrée. La tunique est resserrée par une ceinture dont le degré de travail et d’ornement traduit le rang social de celui qui la porte. A la ceinture, une bourse, un couteau, éventuellement une timbale ou une corne à boire.
En bas, le viking comme le gaulois porte des braies : pantalon sans braguette retenu à la taille par une ceinture. C’est un pantalon long, en lin ou en laine selon la saison. Les braies sont parfois portées avec des bandes molletières : des bandes plus ou moins larges qui s’enroulent sur la jambe en croisillons à partir des chevilles jusque sous les genoux.

 viking6.jpg

La femme viking porte en sous-vêtement une longue chemise de lin ou de laine, tombant jusqu’au pieds avec ou sans manche, parfois plissée à la taille. L’encolure est ronde avec un amigaut.
Par-dessus la chemise se porte une robe de forme tubulaire avec des manches longues ou ¾. Elle est à double épaisseur de lin l’été, de laine l’hiver. Une ceinture la resserre à la taille. Souvent la robe est un peu plus courte que la chemise pour obtenir un effet plus joli de superposition.

Enfin la chasuble se porte par dessus la robe. Elle est composée de deux pans maintenus par deux bretelles et deux broches au niveau des épaules. Les deux pans peuvent être cousus entre eux, ou reliés par un laçage.

Sur les épaules les femmes portent un châle dont la pointe tombe dans le dos.
Le manteau est le même que celui des hommes.
Les mollets sont couverts de chausses de laine maintenues par une jarretière au genou.
Les cheveux sont libres chez les jeunes filles alors que les femmes mariées portent les cheveux tressés, en queue de cheval ou en chignon. Les cheveux sont protégés par un foulard noué sur la nuque. Parfois les femmes portent un bandeau orné de spirales de bronze.
A la ceinture ou accrochés à une des broches de la chasuble, les ciseaux ou le trousseau de clé sont les accessoires indispensables de la femme viking. Les clés représentent l’autorité, le pouvoir et l’importance de la femme dans sa maison.

A savoir : le port du pantalon par les femmes n’est pas exclu chez les populations nordiques.


Le Costume féminin du 18ème siècle


Pendant la plus grande partie du 18ème siècle, la mode pour les femmes fut aux robes flottantes. Elles avaient des jupes amplement drapées par-dessus des paniers. La silhouette des femmes qui les portaient semblait une grande cloche avec une très petite taille et de larges hanches. La plupart des robes étaient à taille basse, en pointe. Sous chaque robe les femmes mettaient un corset et des jupons. Les corsets étaient essentiels pour obtenir une petite taille et pour maintenir la forme des corsages et les jupons aidaient à soutenir les paniers sous les jupes. Des plis Watteau couvraient les dos des manteaux et une traîne complétait ces robes élégantes

robe-a-la-polonaise

                 

Robe de courtisannerobe-de-cour-18-eme-s.jpg

le costume masculin du 18 ème siècle

 

cost-18-2-1.jpg

Le costume d'un gentilhomme du 18ème siècle était composé d'une veste longue sur une chemise parfois à jabot blanc, d'une "culotte" courte (une sorte de pantalon s'arrêtant juste en bas du genou) et de "bas" blancs (opaques, courts et assez épais). Les souliers étaient noirs - plats ou avec un petit talon. Toutes les classes sociales ont mis un costume similaire pendant le siècle entier.
Vous pouvez aussi finir votre tenue par une canne... ou une épée!

cots-18.jpg

 

 



Retrouvez d'autres exemples de mes réalisations avec description des costumes dans l'album photos !!

tis2-pp.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site